Pour une anthropologie du numérique

logo-e-education
Colloque international e-éducation
Penser les organisations éducatives à l’ère de la mobilité

Depuis plus de 20 ans, le numérique n’est la plupart du temps abordé qu’à travers le paradigme de la rupture et de la nouveauté. Les héritiers de la culture du livre, qui administrent encore la plupart des systèmes de régulation sociale, l’appréhendent souvent comme une terra incognita, un monde séparé dont les règles seraient inconnues, inédites ou inexistantes. Si cette perception était parfaitement légitime jusqu’au début du XXIe siècle, au fur et à mesure que les années passent, elle apparaît de plus en plus comme un refus d’aborder la question de front, en remettant toujours à demain l’entrée dans le monde numérique Lire la suite.

Organisé par l’ESENESR, avec la Télé-Université du Québec (TELUQ), le réseau Canopé, le CNED et l’Université de Poitiers

Du 7 au 10 novembre 2016, Poitiers

Table ronde « Pour une anthropologie du numérique »
avec Jacques-François Marchandise (La Fing) et Pascal Plantard (Université Rennes 2)
mardi 8 novembre 10h30

Programme du colloque

Émission webradio Vers une écologie du numérique enregistrée le 8 novembre, avec J.-Fr. Marchandise et P. Plantard :

Consulter le site du colloque

Une réflexion au sujet de « Pour une anthropologie du numérique »

  1. Ping : Louise Merzeau | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *