A qui confier la vérification de l’info ?

grain-a-moudre
Du grain à moudre

Tous unis contre les « fake news », les fausses nouvelles. C’est le slogan qui pourrait résumer l’ambition du projet CrossCheck, qui sera lancé demain et qui, contrairement à ce que son nom semble indiquer, est un projet impliquant des médias français.
Une douzaine de rédactions (pour l’instant) se sont associées au Google News Lab (la division médias du moteur de recherche) pour proposer un outil qui permettra d' »identifier et vérifier les contenus qui circulent en ligne, qu’il s’agisse de photos, de vidéos, de commentaires ou de sites d’actualités ». Cette initiative n’est pas isolée. D’autres médias, d’autres réseaux sociaux et d’autres pays sont en train de mettre sur pied des réponses à la désinformation de masse. Ainsi le journal Le Monde qui lançait au début du mois le Décodex, un outil de labellisation de sites d’informations. Ainsi Facebook, qui va mettre en «arme anti-intox», via un dispositif permettant d’améliorer le signalement, par ses utilisateurs, de fausses informations. La multiplication de ces initiatives ne doit rien au hasard. Si la diffusion d’infos erronées ne date pas d’hier sur Internet, et si la défiance à l’égard des médias relève d’un processus de long terme, il y a eu un changement majeur en novembre dernier avec l’élection de Donald Trump. C’est au plus haut sommet de l’Etat le plus puissant du monde que cette double remise en cause trouve son principal écho. Il y a donc urgence à réagir. Oui mais comment, et avec qui ? ‘’A qui confier la vérification de l’info ?’’

Émission d’Hervé Gardette sur France Culture
Diffusée le 27 février 2017
Avec :

  • Antoine Bayet : Directeur de l’information numérique à France Info
  • Michèle Léridon : Directrice de l’information à l’AFP
  • Louise Merzeau : Professeure en sciences de l’information et de la communication à Paris Nanterre et membre du collectif SavoirsCom1
  • Sam Dubberley : Cofondateur de Eyewitness Media Hub, consultant pour Amnesty International et rédacteur de CrossCheck

• Captation audio

Visiter le site du Grain à moudre

Décodex : la guerre contre les fake-news


@rrêt sur images


En ces temps de fausse information et de post-vérité, il est plus nécessaire que jamais d’aider les internautes à s’orienter dans la jungle des informations en ligne. Les aider oui, mais qui doit les aider, et comment ? Un nouvel outil développé par Le Monde, Decodex, soulève depuis quelques jours un tonnerre de protestations de la part des sites labellisés peu fiables ou même pas fiables du tout. Question de fond : un journal peut-il être le juge de ses concurrents ? Pour répondre : Samuel Laurent, responsable des Décodeurs du Monde, à l’origine du projet Décodex, Louise Merzeau, qui propose dans une tribune une labellisation collaborative sur le modèle de Wikipedia et François Ruffin, patron du site Fakir et réalisateur du film Merci Patron !

Émission de Daniel Schneidermann
Diffusée le 10 février 2017

Avec :

  • Samuel Laurent, responsable des Décodeurs du Monde
  • Louise Merzeau, professeure en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris Nanterre
  • François Ruffin, responsable du site Fakir

Extrait de l’émission :

Visionner l’émission

Visiter le site d@rrêt sur images

Il n’y a pas de mémoire sans une pensée de l’oubli

couv296
Archimag


Retour sur la question des rapports entre mémoire et oubli dans l’environnement numérique.

 

Entretien réalisé par Clémence Jost le 6 juin 2016.
Archimag N°296, juillet-août 2016.

logo-pdf Télécharger l’article

Accéder au site d’Archimag

Pour citer cet article

Louise Merzeau, « Il n’y a pas de mémoire sans une pensée de l’oubli », entretien par Clémence Jost, Archimag N°296, juillet-août 2016.

• captations vidéo de l’entretien

Il faut tisser sa présence numérique

logo-mediapart
Médiapart

Retour sur la question de “l’oubli numérique”, qui prétend délier brutalement l’internaute, au lieu de l’engager à bâtir un savoir-faire permettant d’agir plutôt que de subir…

Entretien réalisé par Antoine Perraud le 2 octobre 2013.

Retranscription de l’entretien et suite des vidéos sur Médiapart (accès réservé aux abonnés)

Qu’est devenu le secret ?

logo-place-de-la-toile
Place de la toile

Évidemment, l’atmosphère générale est à l’interrogation sur la surveillance. Qui surveille qui ? Avec quels moyens ? Dans quel cadre légal ? Comment s’en protéger ? Ce sont quelques-unes des questions que nous pose l’affaire des écoutes menées par la NSA, dite affaire Snowden. Affaire dont les rebondissements sont continus depuis juin. Mais on peut aussi inverser la perspective et se demander ce qu’il est advenu du secret, de ce que l’on veut cacher. C’est l’angle choisi le dernier numéro de Médium, Secrets à l’ère numérique. Le secret y est entendu dans ses deux dimensions : stratégique et intime. Il s’agira de tenir l’un et l’autre ensemble et d’observer en quoi le numérique affecte ces secrets, leur nature, leur diffusion, leur vulnérabilité.

Émission de Xavier Delaporte, avec la collaboration de Thibault Henneton, sur France Culture
Diffusée le 26 octobre 2013
Avec Louise Merzeau et François-Bernard Huyghe

• Captation audio

Médium N°37-38, Secrets à l’ère numérique : le sommaire

Visiter le site de Place de la Toile
Visiter le site de François-Bernard Huyghe