La médiatisation des archives : entre pratiques numériques et valorisation des fonds documentaires de l’audiovisuel, du web et des médias

Séminaire Acteurs de la numérisation du patrimoine et usagers des patrimoines numérisés : conservation, médiation, éducation, création et recherche


Séance coordonnée par :
Marie-France Chambat-Houillon (CEISME, Univ. Sorbonne Nouvelle), Céline Ferjoux (CARISM, Univ. Panthéon Assas, UDPN, USPC), Matteo Treleani (GERIICO, Univ. Lille 3)

Avec :

  • Marie-Anne Chabin (Archive 17, Univ. Paris X Nanterre)
  • Véronique Ginouvès (Phonothèque MMSH) – @GinouvesV
  • Valérie Schafer (ISCC, CNRS) @valerie_schafer
  • Louise Merzeau (DICEN, Univ. Paris Nanterre)

Vendredi 28 avril 2017, 10h-13h
Maison de la Recherche,
4 rue des Irlandais, 75005 Paris (salle du Conseil)

Visiter le site du séminaire

Pouvoir d’agir

Séminaire transdisciplinaire de l’École doctorale ED139 de Paris Nanterre


Séance organisée par le laboratoire Dicen-IDF

Rencontre avec Jaques-François Marchandise
Cofondateur, directeur de la recherche et de la prospective de la Fing et délégué général depuis le 1e janvier 2017.

Focalisant sur la question du pouvoir d’agir, Jacques-François Marchandise présentera la Fing sous l’angle de son postulat « le potentiel transformateur des technologies quand elles sont entre les mains du plus grand nombre ».

À titre d’exemple, il reviendra sur la démarche annuelle, collective et créative, qui convie depuis 2010 décideurs, chercheurs et innovateurs à formuler ensemble les Questions Numériques des années à venir – et à imaginer les manières d’y répondre.
Le cycle de cette année, consacré au ThinkSmall, fournira quelques cas démontrant l’utilité de faire travailler ensemble des chercheurs de différentes disciplines et d’identifier des questions d’acteurs (Etat, collectivités, grandes entreprises, startups, acteurs associatifs, acteurs de l’ESR…).


Mardi 25 avril 2017, 14h-16h
Université Paris Nanterre
Bâtiment A, salle A 304
RER A Nanterre université

Ouvert à tous – chercheurs, doctorants, étudiants – sans inscription

IMPORTANT :
Pour les doctorants de Dicen-IDF, ce séminaire peut être validé au titre de la formation doctorale auprès de l’ED 139 de Paris Nanterre ou de l’ED Abbé Grégoire du Cnam (crédits alloués pour toute participation).

Visiter le site de l’ED 139 « Connaissance, langage, modélisation »
Visiter le site de La Fing

Vulgarisation scientifique, pédagogie et diffusion sur les réseaux


3e séance de la saison 4 du webinaire « Communs numériques », organisé par le Master ICEN de l’université Paris Nanterre et coordonné par Louise Merzeau, en partenariat avec SavoirsCOM1.

Avec :

  • Clothilde Chamussy (@PasseSauvage), auteure de la chaîne Youtube Passé sauvage, spécialisée en histoire et archéologie
  • Alexandre Moatti (@A_Moatti), chercheur associé à l’université Paris-VII laboratoire sphere, Concepteur et éditeur de la chaîne vidéo cultureGnum (Canal-U, FMSH), vidéos d’humanités et de culture générale.

sur Twitter : #M2Communs

jeudi 30 mars 2017 de 14h à 16h30
Université Paris Nanterre – bât. L, Salle des Conseils
Ouvert à tous

• captation vidéo de la séance en direct et en différé accessible sur le blog du Master ICEN

Mode d’emploi pour participer aux échanges du webinaire

#connaissancelibre2107

Une fois n’est pas coutume : un selfie sur mon blog !


C’est pour la bonne cause : celle de la campagne #connaissancelibre2017, initiée par un collectif soutenu par les principales associations œuvrant en faveur des biens communs informationnels et de la libre diffusion du savoir.

À l’occasion de l’élection présidentielle, ce collectif a décidé d’interpeller les candidats pour leur soumettre une série de questions relatives au domaine public, aux communs de la connaissance, à la liberté de panorama, etc.

Une plateforme a été mise en ligne à cet effet, où les candidats pourront répondre et les internautes liker ou disliker leurs réponses.

Parallèlement, une exposition inédite a été conçue pour accompagner cette campagne. Elle présentera, dans une galerie parisienne, des reproductions d’œuvres dont certains veulent interdire l’exposition — en raison de l’absence d’une réelle liberté de panorama ou d’une non-reconnaissance du domaine public —, préférant réserver le bénéfice de la diffusion de notre patrimoine commun aux seuls acteurs publics et à leur partenaires privés (vente de cartes postales, vidéos, applis, produits dérivés…). Pour alerter sur ces pratiques et réclamer un droit sur nos communs, y compris commercial, des goodies (magnets, carnets, sous-bocks, marque-pages…) seront proposés à la vente en prix libre pendant cette exposition.

N’hésitez pas à rejoindre ce mouvement et à défendre vos droits sur nos communs !

→ Pour aller plus loin : consultez cet article de Numerama

À lire sur Numerama : Copyfraud : aucune œuvre de cette exposition n’a le droit d’être présentée