Culture numérique, média, communs et vivre ensemble

logo-docpourdocs

 


L’équipe de DOCpourDocs, site mutualiste réalisé par des professeurs documentalistes, m’a soumis quelques questions sur la place de la culture numérique à l’école et sur l’enseignement d’une philosophie des communs.

Extrait

Il faut s’affranchir d’une pensée instrumentale, qui est encore celle de l’informatique, et prendre conscience que le numérique désigne désormais un milieu beaucoup plus qu’un outil. C’est ainsi que le vivent la plupart des utilisateurs au quotidien, mais l’institution l’envisage encore bien souvent dans un rapport d’extériorité au système de connaissance, de mémoire et de transmission qu’elle est censée perpétuer. Ainsi, on insiste sur les effets de vitesse, d’automatisme ou de formalisme inhérents à la technologie numérique, là où les usagers ressentent au contraire des effets d’enveloppement, de continuum, voire de naturalisation des prothèses techniques. On a tendance à confiner le numérique dans des sections, des lieux et des créneaux séparés, alors qu’il faudrait le penser comme le contexte qui réorganise l’ensemble des connaissances.

septembre 2014

Lire l’entretien en ligne sur le site de DOCpourDocs

logo-pdf Télécharger le texte de l’entretien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *