Réseaux sociaux : sommes-nous tous des Big Brothers ?

grain-a-moudre
Du grain à moudre

Du @grain_a_moudre : une émission qui célèbrera bientôt (en tout cas nous l’espérons) son 1000e follower sur Twitter. Certes, à côté des 359 857 followers de François Hollande, ou des 16 896 388 de Britney Spears, 1 millier de suiveurs, cela n’est rien. Mais pour nous cela veut dire beaucoup. Cela veut dire que l’émission n’existe plus seulement dans cet espace virtuel qu’est la radio, mais aussi dans cette vraie vie que sont devenus les réseaux sociaux.
Car aujourd’hui, pour exister, il faut être visible, et pour être visible, il faut avoir un compte sur Twitter. Ou sur Facebook. Ou sur les deux. Il est vrai qu’il s’agit là de formidables outils de mises en relation avec nos semblables ; de partage d’informations en temps réel. Mais ce sont aussi des lieux où s’exercent à la fois conformisme social et violence verbale. Malheur à celui ou à celle qui est pris pour cible sur le réseau. Malheur à qui twittera d’abord et réfléchira ensuite. Comme dans le film Ridicule de Patrice Leconte, un seul faux pas peut vous coûter une excommunication.

Émission d’Hervé Gardette sur France Culture
Diffusée le 22 mai 2012
Avec Louise Merzeau, Dominique Cardon, Guy Birenbaum et Xavier de la Porte

• Captation audio

Visiter le site du Grain à moudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *