De l’éditorialisation à l’éditorialisation

affiche-edito17
Séminaire Écritures numériques et éditorialisation
édition 2016-17 : L’éditorialisation, entre maîtrise et déprise

À partir des années 2000 les chercheurs commencent à utiliser le terme d’éditorialisation. En 2007, Bruno Bachimont en propose une définition précise, comme processus de redocumentarisation de ressources en contexte numérique, et la relie explicitement au contexte des pratiques documentaires, en particulier dans le domaine des archives audiovisuelles. Dix ans après, comment la notion s’est-elle enrichie ou déplacée ? En quoi le terme est-il encore opérationnel ? Son inscription dans l’univers de la documentation doit-elle être repensée ? Nous avons invité Bruno Bachimont à revenir avec nous sur cette histoire du mot et de l’idée d’éditorialisation, pour l’interroger sur ce qu’il appelle « l’économie de la variante à l’ère du numérique » et pour mieux circonscrire les chantiers qui restent à explorer.

Conférence de Bruno Bachimont, suivie d’une discussion
Séminaire organisé par la chaire de recherche Écritures numériques de l’université de Montréal, Sens Public et le laboratoire Dicen-IDF

Jeudi 17 novembre 2016

À Paris : 17h30-19h30
Cnam 2 rue Conté, 75003 Paris, M° Arts-et-Métiers
Salle 33.3.20 (entrée au fond à gauche de la cour, 3e étage, porte en face de l’ascenseur)

À Montréal : 11h30-13h30
Université de Montréal – salle C-8041 (Pavillon Lionel-Groulx)

captation vidéo

visiter le site du séminaire
consulter les archives PolemicTweet du séminaire

La mémoire numérique : une mutation anthropologique

image

Où en est l’Humain face au numérique ?

Journée d’études organisée par la chaire des Bernardins
L’Humain au défi du numérique, dirigée par Milad Doueihi et Jacques-François Marchandise.

18 février 2016, 14h30, Collège des Bernardins, Paris

• Interview par Frédéric Louzeau, directeur du pôle de recherche du Collège des Bernardins :

Consulter le programme sur le site de la chaire

Entre événement et document : vers l’environnement-support

couv-cahiers-sfsic
Cahiers de la SFSIC

Cet article fait partie d’un dossier consacré aux « Figures de la participation numérique : coopération, contribution, collaboration », réalisé par des chercheurs du laboratoire Dicen-IDF.

logo-pdf télécharger l’article en texte intégral

 

Pour citer cet article

Louise Merzeau “Entre événement et document : vers l’environnement-support”, Les Cahiers de la SFSIC, janvier 2014/n° 9, p.230-233.

Nouvelles organologies de la mémoire collective

Master Biens communs

5e séance du webinaire « Biens communs numériques », organisé par le Master recherche Infocom de l’université Paris Ouest et coordonné par Louise Merzeau, en partenariat avec SavoirsCOM1, le Pôle Métiers du Livre de Saint-Cloud et le Master « Architecture de l’information » de l’ENS de Lyon dirigé par Jean-Michel Salaün.

Avec Claude Mussou (Chef du service du dépôt légal du Web à l’Ina) et Vincent Puig (Directeur exécutif de l’Iri (Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou)

jeudi 27 mars de 14h à 16h30

Mots-dièse du webinaire : #M2Communs et #archinfo

Vidéo de la séance et documents complémentaires

Visiter le blog du Master Recherche Infocom

 

Éditorialisation collaborative d’un événement. L’exemple des Entretiens du nouveau monde industriel 2012

couv-Com&0rga43
Communication & organisation

À partir d’une étude du dispositif mis en place autour de l’édition 2012 des Entretiens du nouveau monde industriel, nous examinons dans quelles conditions les réseaux sociaux peuvent être utilisés à des fins d’éditorialisation collective de contenus évènementiels et scientifiques. Notre hypothèse porte sur la mise en œuvre d’une nouvelle compétence d’écriture multimodale transmédia, conjuguant les effets du réseautage et de la redocumentarisation. D’abord considéré sous l’angle de son architecture, le dispositif est envisagé dans un deuxième temps comme transmédialité sociale, combinant captation de l’attention, sociabilité et réflexivité. Pour finir, nous revenons sur le principe d’éditorialisation, pour interroger cette organologie en termes de translittératie et d’articulation temporelle entre intensité participative et mise à distance en différé.

Consulter l’article sur Cairn

Visiter le site de la revue Communication & organisation

Pour citer cet article

Louise Merzeau “Éditorialisation collaborative d’un événement. L’exemple des Entretiens du nouveau monde industriel 2012”, Communication & organisation, 2013/n° 43, p.105-122.