De la face au profil : l’aventure numérique des visages

InaGlobal4-couv
Ina Global #4


Que devient le pouvoir d’identification et de communication du visage à l’heure des réseaux sociaux et des selfies ? Quel(s) visage(s) l’environnement médiatique nous assigne-t-il, alors que la présence s’écrit désormais en traces numériques – innombrables, fragmentaires, intangibles ? La face, par laquelle nous nous présentons aux autres et que nous ne voulons pas perdre, est-t-elle en passe d’être remplacée par ces profils que chaque individu se voit contraint d’administrer et que tous les acteurs économiques ou sécuritaires surveillent ??

→ Lire l’article sur le site InaGlobal
Feuilleter le mook Ina Global

Pour citer cet article

Louise Merzeau “De la face au profil : l’aventure numérique des visages”, Ina Global, N°4, 2015, p.156-163.

Wikipédia, objet scientifique non identifié

WikipediaOSNI-couv
Collection « Intelligences numériques »


Parmi  les dix premiers sites visités au monde, Wikipédia est désormais d’un usage courant dans le milieu éducatif et scientifique. Mais quelles sont exactement les relations que les chercheurs ont nouées avec la plus célèbre encyclopédie participative et collaborative en ligne ? Tel est l’objet de ce livre collectif et interdisciplinaire, où alternent études de cas et réflexions transversales.
En observant la participation des chercheurs et experts à Wikipédia, l’ouvrage cherche notamment à identifier des enjeux en termes d’intermédiation des savoirs, de structuration et de reconnaissance d’un champ ou de diffusion de la culture scientifique. Il a aussi pour ambition de présenter les problématiques soulevées par les chercheurs qui se sont saisis de Wikipédia en tant qu’objet de recherche, pour étudier la transformation des formes de savoir, les processus d’élaboration des articles et la gouvernance de l’encyclopédie. Ce tour d’horizon revient pour finir sur les modes d’utilisation de Wikipédia par les chercheurs et les enseignants dans le cadre de leur activité scientifique ou pédagogique, pour en saisir aussi bien les modalités effectives que les représentations relevant du discours ou de l’imaginaire.
Les douze contributions qui composent cet ouvrage en attestent : Wikipédia est bien un objet  scientifique émergent, et les auteurs ici réunis nous aident à mieux l’identifier.

Ouvrage dirigé par Lionel Barbe, Louise Merzeau et Valérie Schafer

Presses universitaires de Paris Ouest, 2015
colection « Intelligences numériques », 216 pages
ISBN : 978-2-84016-205-6
Diffusion PUF
parution le 4/03/2015

Sommaire
Journée d’étude à l’origine de l’ouvrage

Open data et intelligence territoriale : les données en commun

Master Biens communs

2e séance de la 2e saison du webinaire « Biens communs numériques », organisé par le Master ICEN de l’université Paris Ouest et coordonné par Louise Merzeau, en partenariat avec SavoirsCOM1.

Avec :
Simon Chignard (@schignard),  Consultant et formateur indépendant, auteur de  L’open data, comprendre l’ouverture des données publiques
Auteur du blog www.donneesouvertes.info

et
Jacques-François Marchandise (@jfmarchandise), Cofondateur de la Fing, fondateur d’un cabinet de conseil en stratégies numériques, enseignant à l’Ensci, professeur associé à l’Université Rennes2, chercheur associé à l’Institut Mines Telecom

Mot-dièse : #M2Communs

jeudi 19 février 2015 de 14h à 16h30

• captation vidéo de la séance accessible depuis le blog du Master ICEN
• pour participer aux échanges en direct, RV sur la page du hangout

Mode d’emploi pour participer au webinaire

 

E-réputation : carrefour et tensions

couv-e-reputation
E-réputation : regards croisés sur une notion émergente


Introduction au concept d’e-réputation, l’article propose un cadrage général à partir d’une série de tensions qui montrent qu’elle est un carrefour des principaux enjeux de la culture numérique. Logiques d’indexation, récursivité des flux d’information, effets de traçabilité, systèmes de valeurs, formes de contrôles et modalités mémorielles : les mécanismes de l’e-réputation mettent en évidence les contraintes que structures et stratégies réticulaires imposent aux individus comme aux entreprises, mais aussi les choix qu’il nous reste à faire entre des projets de société divergents. Témoin des évolutions du web, la médiation identitaire qu’elle formalise ou ritualise constitue en tout état de cause un tournant majeur de la vie en collectivité.

Textes réunis par Christophe Alcantara

Gualino, éditions Lextenso
216 pages
ISBN : 978-2-297-05250-4
parution le 24/02/2015

logo-pdf présentation et bon-de-commande
logo-pdf sommaire

Pour citer cet article

Louise Merzeau, “E-réputation : carrefour et tensions”, In Christophe Alcantara (dir.), E-réputation : regards croisés sur une notion émergent, Gualino, éditions Lextenso, 2015, p. 17-26.

Transmédia et digital labor : pour qui travaillent les internautes ?

Master Biens communs

1ree séance de la 2e saison du webinaire « Biens communs numériques », organisé par le Master ICEN de l’université Paris Ouest et coordonné par Louise Merzeau, en partenariat avec SavoirsCOM1.

Avec:
Antonio Casilli (@AntonioCasilli),  maître de conférences en Digital Humanities à Télécom ParisTech/EHESS et auteur du blog BodySpaceSociety
et
Mélanie Bourdaa (@melaniebourdaa), maître de conférence à l’Université Bordeaux 3 Michel de Montaigne, membre du laboratoire MICA.

Mot-dièse : #M2Communs

jeudi 29 janvier 2015 de 10h à 12h30

séance retransmise sur le blog du Master ICEN

Mode d’emploi pour participer au webinaire