Vers un Web temporel ?

logo-IIPC
Constituer des corpus pour la recherche contemporaine :
d
e l’archivage du web à son analyse

À la lumière des perceptions successives de l’instabilité numérique, on comprend que la « mémoire du Web » a longtemps été pensée avec des références spatiales. Procédant en surface (tout le .fr à un instant t) ou en carottage (tous les sites se rapportant à un événement), les stratégies de collecte ont d’abord reconduit une conception classique du corpus comme stabilisation et circonscription d’un terrain. Dès lors que les contenus en ligne sont envisagés comme des redocumentarisations incessantes, en revanche, le Web comme son archive deviennent temporels.

Conférence du consortium international pour la préservation de l’internet (IIPC)

19 mai 2014
Bibliothèque nationale de France, Paris

logo-pdfProgramme de la journée

logo-pdfAbstract de l’intervention

Captation vidéo (à partir de 4’50 ») [nécessite Flash]

IIPC-Merzeau

Compte rendu par Valérie Schafer et Camille Paloque-Berges sur le blog Binaire

• Interview

Visiter le site de la conférence

Une réflexion au sujet de « Vers un Web temporel ? »

  1. Ping : Le Web des années 1990 : 20 ans d’Internet Archive et 10 ans du Dépôt légal du Web en France | Carnet de la Bibliothèque nationale de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *