Comment construire une culture numérique citoyenne ?

cpu
Colloque Devenir citoyen à l’ère du numérique : enjeux scientifiques et éducatifs

Le colloque mettra en avant aussi le rôle joué par ces nouveaux moyens de communication dans le développement des théories du complot, du communautarisme ou de la radicalisation religieuse et politique. Dès lors, la formation des publics à la littératie numérique et à une culture citoyenne numérique apparaît comme un enjeu essentiel pour la démocratie. L’objectif ne peut être atteint que si la formation des formateurs est profondément remaniée pour tenir compte des mutations profondes induites par l’usage massif des technologies numériques. La CPU se propose de réfléchir à la façon dont l’université peut contribuer à l’émergence d’une culture numérique commune notamment à travers l’élaboration d’un socle de recherche.

Organisé par la conférence des présidents d’université (CPU).

Le 30 novembre 2016, Université de Caen
Amphithéâtre Pierre Daure / Aula Magna

14h15-15h15. Table ronde n°3
Comment construire une culture numérique citoyenne ? Comment former les publics ? Comment
aboutir à une définition partagée de la littératie numérique ?
Animée par Christine Gangloff-Ziegler, Présidente de l’université de Haute Alsace
Avec :
  • Hervé Lecrosnier, maître de conférences à l’université de Caen Normandie
  • Louise Merzeau, professeur à l’université Paris Nanterre
  • Emmanuelle Roux, membre du Conseil National du Numérique
  • Jean-François Cerisier, professeur à l’université de Poitiers

logo-pdf Programme du colloque

visionner la captation vidéo de la conférence
capture-table-ronde-caen

Consulter le site de l’université de Caen

Présence numérique : du mode d’existence transmédiatique

logo.indd
Colloque IMPEC


Interrogeant les modes de construction relationnels aussi bien qu’informationnels des individus en réseau (en particulier sur le web), nous tenterons d’abord de montrer en quoi la présence est un concept opératoire, non seulement pour décrire l’écosystème numérique, mais aussi pour en critiquer certaines orientations ou interprétations, en l’opposant notamment à l’identité numérique. En passant par la notion d’environnement-support, nous proposerons ensuite de dépasser la focalisation sur l’écran en développant l’idée d’un mode d’existence trans­médiatique. Enfin, nous proposerons d’analyser la présence comme une pratique d’éditorialisation, en insistant sur le rôle matriciel du profil.

Conférence invitée

Colloque organisé par le laboratoire ICAR (Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations ; CNRS/ Université Lumière Lyon 2/ ENS de Lyon), sous l’impulsion de Christine Develotte, professeure à l’Ecole normale supérieure de Lyon.

du 6 au 8 juillet 2016
Institut français de l’Éducation,
ENS de Lyon

Télécharger le programme

Suivez #IMPEC16 sur Twitter

Visiter le site du colloque IMPEC

Milieu numérique et milieu scolaire : les pratiques d’éditorialisation

hncreteil
Les humanités numériques et l’École


L’objectif de cette journée est d’avoir un temps d’échange sur les conséquences des bouleversements du numérique dans la production, lʼorganisation et la diffusion des savoirs, dans une approche interdisciplinaire et en s’appuyant sur les fondements humanistes du projet scolaire.

Journée organisée à l’Atelier Canopé du Val-de-Marne dans le cadre des Tech Days du Pôle numérique.

Mercredi 22 juin 2016
Espace Aimé Césaire 40 Quai Victor Hugo 94500 Champigny-sur-Marne

Programme

  • 8h30 : Accueil du public
    9h : Elie Allouche, directeur de lʼAtelier Canopé du Val-de-Marne @canope_94 @elieallouche «Les humanités numériques à l’Ecole et dans la formation des enseignants : accueil de la journée, problématiques, ressources»
  • 9h30 : Vincent Puig, co-fondateur et directeur exécutif de l’IRI / Centre Pompidou @vincentpuig « Humanités numériques et Digital studies, le numérique comme milieu des savoirs : les travaux de lʼIRI et les perspectives pour la formation des enseignants »
  • 10h15 : Olivier Le Deuff, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication. Humanités digitales Université Bordeaux Montaigne @neuromancien « Les humanités numériques/digitales : quelles compétences pour les enseignants, quelles démarches pédagogiques ?»
  • 11h : Ange Ansour, chef de projet et assistant de recherche au CRI-Université Paris Descartes @AngeAnsour @savantures et Alexia Robert, chef de projet au Pôle numérique de lʼacadémie de Créteil @alexiarobert3 «Présentation du projet eFran avec les Savanturiers et perspectives pour la formation»
  • 11h30 : Louise Merzeau, maître de conférences habilitée à diriger des recherches en sciences de l’information et de la communication à Paris Ouest Nanterre La Défense @lmerzeau « Milieu numérique et milieu scolaire : les pratiques d’éditorialisation ».
  • 14h-16h : Ateliers

Analyse de controverse – FORCCAST (Sciences Po)
Comprendre ce qu’est une donnée : utilisation de l’application DataDécode
Visualisation des données (#dataviz)
Humanités numériques et intelligence collective : @TwicteeOfficiel, @EMCpartageons, #TweeteTSVT
Constats, valeurs, initiatives : quel manifeste pour les humanités numériques dans l’académie ?

  • 16h15-16h45 : Reprise en plénière
    Temps dʼéchanges sur le projet de manifeste pour les humanités numériques dans l’académie.

logo-pdf télécharger le programme

• support de la présentation

Consulter le programme sur le site de Canopé

D’un nouvel objet de savoir au milieu de tout nouvel objet

sfsic_logoDigital Studies et SIC. Divergences ou complémentarités ?


En l’espace d’une quinzaine d’années, un déplacement général s’est opéré : de nouvel objet d’étude, le numérique est devenu le milieu de tout nouvel objet, à la fois écosystème et horizon de toute nouvelle question de recherche. Parallèlement, les SIC ont vu leur structuration comme leur position par rapport aux autres disciplines évoluer. De périphérique, leur expertise s’est retrouvée au cœur des stratégies industrielles comme des politiques publiques et des grands débats de société. Dans le champ même de la discipline, la question de l’usage s’est progressivement recentrée, à mesure que la traçabilité numérique et la personnalisation de l’information en faisaient un enjeu économique, éthique et culturel majeur.

Journée d’étude organisée par la Commission Recherche et Animation de la Recherche de la SFSIC, à l’initiative de Françoise Paquienséguy.

30 Mars 2016, Cnam, Salon d’Honneur – Paris

• support de la présenttaion

Consulter le programme sur le site de la SFSIC